Blog des News

le jeudi 4 octobre 2018

Quand le Sud-Ouest encercle le Nord-Est ...

Voici le classement par équipe du troisième trimestre. Elsass'Team était en tête jusqu'au dernier jour, mais s'est fait voler la première place ;o)

le mercredi 18 juillet 2018

Laurent Assié, champion de France d'ULM


Du 30 juin au 7 juillet, l'aérodrome de Blois-le-Breuil, dans le Loir-et-Cher, accueillait les championnats de France organisés par la Fédération Française d'ULM. Engagé dans la catégorie «paramoteur chariot monoplace PL1», Laurent Assié, médaillé d'argent en 2017, a décroché le titre de champion de France. Nous l'avons rencontré pour en savoir plus sur ce sport très peu médiatisé mais dans lequel la France fait partie des meilleures nations au niveau mondial.

En quoi consiste une compétition d'ULM ?

Dans ma catégorie, le championnat de France comportait douze épreuves, alliant navigation, maniabilité, précision d'atterrissage et vol économique. Chaque résultat est ensuite converti en points selon un critère bien précis.

Comment s'est déroulé ce championnat ?

Cela a été très serré jusqu'à la dernière journée, et même jusqu'à la dernière épreuve. Après les neuf premières manches, je comptais huit points de retard sur Frédéric Mallard, champion du monde 2014 et pilote très expérimenté. Au final, cela s'est joué de très peu puisque je ne l'ai devancé que de trois petits points.

Vous ajoutez ainsi une nouvelle ligne à un palmarès déjà bien fourni ?

Oui, c'est vrai. J'ai le plaisir de faire partie, depuis cinq ans, de l'équipe de France. Et les résultats sont bons puisque nous avons été champions du monde en 2016 à Popham en Angleterre et champions d'Europe en 2017 à Prerov en République Tchèque. Au mois de mai, en Thaïlande, nous avons pris la deuxième place du champion du monde, derrière la Pologne.

Quel est votre prochain objectif ?

Je vais maintenant me préparer pour participer au mois d'août, en Espagne, aux épreuves qualificatives pour les championnats du monde de slalom qui se dérouleront du 27 octobre au 7 novembre au lac de Byoum, en Egypte.

On va donc vous voir souvent voler dans le ciel buzétois ?

Oui, puisque c'est un de mes terrains d'entraînement préféré. Et j'adore survoler le village et la vallée du Tarn qui sont vraiment magnifiques, vu du ciel.

La Dépêche du Midi / 18 juillet 2018

le dimanche 1 juillet 2018

Mirond'Ailes 2018


J'adresse un ENORME MERCI aux organisateurs de ce rassemblement, à l'année prochaine, c'était FABULEUX.
tremoulet


Arrivé aux aurores à la base, je retrouve l’ensemble des pilotes pour un WE à Miramont comme on l’aime tant.
Après le repas d’enfer, les nombreuses boissons ingurgités avec et sans bulle, le réveil est difficile...
Daffy81
Ce fut un grand cru, grâce à l'accueil formidable des membres du club et l'ambiance extraordinaire qui règne pendant les soirées.
patrice
Mirond'ailes ne font pas le printemps mais ils savent faire la fête ! Ah quelle ambiance, quelle organisation, quelle joie de vivre ! A l'heure des plaisirs artificiels et des bonheurs frelatés, qu'il est bon de partager un banquet gaulois avec la bande à Jean Michel. Heureusement qu'ils n'ont pas attaché le barde. Beubeuch met le feu avec son soufflet à punaises. Les mains tapent, les tables tremblent, les chants montent dans la nuit étoilées par les étincelles du feu qui exhale la viande grillée. Pendant que dans un coin, la fille du bédouin à la banane, moi dans l'autre coin, je brait comme un âne ;-)
Couché tard, levé tôt, tel est le secret du paramotoriste heureux. Il fait beau, encore, toujours. Nous retournons visiter les cotes de Duras, sous le soleil cette fois. un bon vol pour clore 2 jours hors du temps, près, tout près du bonheur. Merci à toute l'équipe de Mirond'ailes pour leur accueil, leur bonne humeur, leur énergie. Ils ne nous devaient rien et pourtant ils nous ont tout donné, c'est rare par les temps qui courent. A l'année prochaine.
emeric
Faut rien rater ! L'équipe Paravroum se pose dans des panaches de fumées bleus blancs rouges... Quand à la soirée, merci à l'équipe Mirond'Ailes, et tous ceux/celles qui nous ont accueillis !
claudiusdebarat

le dimanche 3 juin 2018

Coupe du Tarn 2018

le dimanche 27 mai 2018

Le TSOP dans PM+



Le Tour du Sud-Ouest en Paramoteur (TSOP) est à l'honneur dans le Paramoteur+ du mois de Mai avec un bel article de 3 pages.
Retrouvez aussi de nombreux récits et photos sur paravroum.com

le vendredi 20 avril 2018

paravroum se "mobilise"

J'ai encore profité de la météo (pourrie) pour rendre la consultation du site paravroum.com plus claire sur un smartphone ou une petite tablette.
Cela est rendu possible sans tout re-coder, grâce aux "feuilles de style CSS".

La mise en forme s'adapte en fonction se la taille ou de l'orientation (Portrait/Paysage) de l'écran de l'utilisateur (PC, tablette ou mobile.

D'ailleurs, sur une tablette, vous pouvez faire l'expérience de passer d'une présentation à l'autre juste en la pivotant du mode paysage à portrait ;o)

Bon surf






le lundi 2 avril 2018

Record à battre du lâcher de mobile: 1060 m !!

Pas mal de monde à Anères ce WE, à l'appel de notre G.O. national (: Claude :) ) ... même le vent s'était un peu invité. On a attendu que ça tombe un peu puis on est parti visiter les monts enneigés, timidement à cause des vents d'altitude.
... et j'ai tombé mon téléphone vers 1600-1700m, à priori en sortant mes gants :(

Suite de l'aventure (pour le téléphone): il faisait presque nuit quand le téléphone a été localisé via l'application Google à près de 9km du point de déco, dans une zone "indéfinie", mais en état opérationnel(?) et avec 84% de batterie. Les recherches ont été reportées au lendemain.
Le lendemain, le téléphone a répondu à l'appel, mais avec une batterie à 75% et une localisation peu-précise, au départ. Je suis parti avec l'idée de suivre à peu près ma trace dans la zone supposée. J'ai commencé par arpenter les près, puis les sous-bois propres, au visuel. Puis j'allais enchaîner avec le sous-bois plus dense; j'ai demandé à ma fille de le faire sonner en permanence. En fait, au retour sur l'application de géolocalisation google, la position donnée était devenue bien plus précise (: la précision du capteur GPS), et j'ai pu aller quasi-directement dessus, et finaliser au bruit de la sonnerie ! Il fonctionne parfaitement, juste une égratignure sur la pochette.
En exploitant les traces paramoteur et recherche au sol, on a "mesuré" la hauteur de chute à environ 1060m! <-- c'est solide un Motorola G4! avec coque+pochette

Pascal31

le vendredi 2 février 2018

Evolutions paravroum ... ou comment nous suivre à la trace ?

Bonjour les amis,

J'ai profité de la météo de m...e que nous avons depuis le début de l'année pour faire quelques évolutions.


  1. Il est maintenant possible d'ajouter des photos sur une opération d''entretien.
    Par contre, envoyer une photo dans le mail vers la CFDM, comme l'avait demandé Claude est un cauchemar de mise au point ... Cependant, sur proposition de Julien, le mail vers la CDFM contient les liens des photos que vous aurez ajouté à votre vol.

  2. Si une trace GPS a été téléchargée sur un vol, vous récupérez le résultat de l'analyse de cette trace avec les infos de distance parcourue, de temps de vol, de vitesses moyenne et maxi, d'altitude maximum etc.

  3. Pour saisir un nouveau vol, vous pouvez maintenant commencer par télécharger la trace GPS et une partie des infos du vol sera créée automatiquement (ATTENTION votre trace ne doit comporter qu'un seul vol).
    En prime, si vous avez renseigné votre consommation de carburant, paravroum vous calcule la consommation en litres aux 100 km !! C'est intéressant pour ceux qui font des vols de distance et cela pourrait nous apprendre quelles sont les voiles les plus efficaces pour faire des bornes.
    J'ai constaté que ma GTX est plutôt gourmande en conso horaire, mais elle se classe bien en conso kilométrique grâce à sa vitesse ;o)
    Pour une même voile avec un même moteur et un même pilote:

    • Est-il intéressant d'accélérer le profil avec les trims et/ou le barreau pour aller loin ?

    • ou au contraire faut-il trimmer à fond ?

    • Quand je suis court en carburant, ai-je intérêt à detrimmer pour rentrer au terrain ?

    En comparant quelques vols, on devrait pouvoir trouver des réponses.
    Bien sûr les résultats sont à prendre avec précaution car l'environnement, le pilotage, l'altitude influencent la consommation.
    Mais sur un grand nombre de vols, ça devient assez fiable. C'est pourquoi en Janvier, j'ai lancé l'analyse complète des 2000 traces que nous avons téléchargées.
    Le résultat, c'est que vous avez déjà ces informations pour vos traces passées et j'ai mis en ligne un classement des consos kilométriques de nos moteurs dans le menu "Mécanique".

  4. Un pilote peut définir un nombre maximum de participants à une sortie qu'il propose, selon la configuration du terrain, le voisinage, la capacité d'hébergement, etc. Une fois ce maximum atteint, les inscriptions sont automatiquement clôturées

Voilà, c'est tout!
Bien sûr, il est possible qu'il y ait des régressions ou des problèmes générés par toutes ces modifications.
Je compte sur vous pour me les signaler.

Bon surf et bons vols
Patrice
webmaster@paravroum.com

PS pour ceux qui aiment la trigonométrie:

La distance approximative parcourue entre 2 points (latitude °, longitude °) est obtenue par ce "rapide" calcul:

distance (en mètres) = rad2deg(acos((sin(deg2rad($latitude2))*sin(deg2rad($latitude1))) + (cos(deg2rad($latitude2))*cos(deg2rad($latitude1))*cos(deg2rad($longitude2-$longitude1))))) * 111133.84

Sachant que les 2049 traces GPS qui se trouvent dans la base paravroum représentent plus de 2000 h de vol et qu'un point par seconde est enregistré, il a fallu faire ce calcul plus de 7 millions de fois !!!
Mon hébergeur à dû voir chauffer ses serveurs, mais bon, c'est la bonne saison pour le faire ;o))

le vendredi 5 janvier 2018

Notre ami Alain Galzin nous a quitté


A l'heure où l'on se souhaite du bonheur pour l'année qui commence, c'est le malheur qui a décidé d'accabler la famille d'Alain et notre petite communauté de fous volants.
Hier soir, après son vol avec JP, Alain a été terrassé par un malaise...

Ca aurait pu être le premier vol de l'année, une belle sortie entre copains, ça aurait pu être un joli pied de nez au classement par équipe de la CFDM. Hélas à l'heure où nous levions nos flûtes aux promesses des vols à venir, notre ami, mon ami Alain venait de redécoller, abandonnant ses oripeaux de pilote, chariot, voile et statue de cire, pour un ultime radada, léger, léger, pour l'éternité.

Emeric

Vous pourrez lui faire un dernier adieu Mercredi 10 janvier, cérémonie non religieuse à 9h15 au crématorium de Pamiers.
Pas de fleur un don peut être fait à l'association Micro-sillons



Mon pote Alain

Je suis triste ce soir, j'ai perdu un Ami
Tu vas me manquer grave Alain..
à très bientôt...
ton Ami,

Gérard Daumié / ULM St Martin


Nous sommes très tristes ici aussi.

J'appréciais énormément Alain, il nous suivait depuis nos débuts, soit presque 10 ans !
Il va beaucoup nous manquer.

Toutes nos condoléances attristées à ses nombreux amis

Anne / Hélices e-props


Je suis trop triste d'apprendre cette mauvaise nouvelle
Le destin est parfois injuste de perdre un si Bon Ami
Son sourire et sa bonne humeur nous manquera...
Toute ma sympathie à là famille,dans ces moments
Difficile....

Georges / 31GZ



Alain a fait son dernier vol, qui aurait pu imaginer une aussi terrible nouvelle …
On apprenait toujours quelque chose avec lui, sa bonhommie et sa gentillesse manqueront à notre communauté.

Henri / HF


Ça me laisse sans voix.

Je pense à sa famille très fort. Alain passait régulièrement au dessus de chez moi.. il me faisait enrager à chacun de ses passages d'être au sol..

Stéphane


Alain,

c'est avec beaucoup de stupéfaction et de chagrin que j'ai appris ce matin ta disparition. Je reverrai toujours ta mine réjouie surmontée du légendaire chapeau; je me rappellerai toujours ces moments de convivialité à parler de tout et de rien, ta gentillesse et ton éternelle bonne humeur. Alain mon ami. lors de mon prochain vol, je ne pourrai pas m'empêcher de chercher au loin du regard ton chariot rouge et je sais déjà, même si je ne te vois pas, que tu ne seras pas très loin. Adieu Alain, tu vas nous manquer.....

Guy / Guydalbi


Je n'arrive pas à y croire, tellement je m'attends à retrouver ton sourire et ta bonne humeur au prochain rendez-vous.
Et pourtant!
Nous avons souvent volé ensemble, aux 4 coins de France, en Angleterre et jusqu'au Cercle Polaire l'an dernier. A chaque vol ce fut un plaisir renouvelé, et parfois des souvenirs que nous garderions toute notre vie.

Depuis le départ d'Yves, qui nous a tous secoué, nous plaisantions régulièrement avec la mort. On l'utilisait comme prétexte pour réaliser nos projets: "Faut pas attendre, tu sais, on va bientôt crever !" disions nous en rigolant.
Eh oui, en rigolant !
Mais aujourd'hui, j'en chiale.
J'en chiale, car je sais que tu avais encore plein de projets... alors la faucheuse aurait pu attendre un peu.

Bon vol Alain.

Patrice / patrice


Quand Jean-Pierre m'a appris, hier soir, le décès brutal d'Alain, je suis resté sans voix. Jean-Pierre me raconte qu'ils avaient volé ensemble, que tout s'était bien passé et qu'ils avaient décidé de se poser un kilomètre avant l'attero prévu, par sécurité, à cause d'un vent trop fort pour continuer. Alain s'est fait amener par un automobiliste pour récupérer sa voiture pendant que Jean-Pierre pliait les voiles. Alain ne reviendra pas récupérer les machines, c'est terrible.

Je joins à ce mail quelques photos d'Alain, parfois au regard malicieux, parfois éclatant de rire, parfois très concentré pour des décos toujours réussis.

Alain, je n'avais pas souvent volé avec toi, mais à chaque fois, tu ne me laissais jamais indifférent, j'étais à ton écoute et admiratif quand tu parlais des constructions de tes chariots, des moteurs que tu remettais en état, tu savais tout faire. Tu vas vraiment faire un vide dans notre petite communauté de vrais copains, on ne ratait jamais une occasion de nous rencontrer, de voler, de passer un bon moment de vie, ensemble.

Mes pensées vont à son épouse, à sa famille, à ses amis proches.

Vole Alain, vole dans cet Univers où nous nous retrouverons tous, un jour.

Claude / tremoulet


Alain faisait partie de ces gens qui nous montrent que l'âge n'est qu'un état d'esprit. Malheureusement la roue tourne également pour ces éternels enfants, et c'est bien triste.

Stéph / LeStef31


On a perdu notre pilier, c'est une catastrophe, je suis anéanti, rien ne sera plus comme avant.

Alain / AL31


Quelle tristesse d'apprendre le décès d'Alain. J'ai beau être loin de vous, je vous suis fidèlement et mesure le trou béant que va laisser Alain dans votre bande de joyeux fous volants. Mes meilleures pensées vous accompagnent ainsi qu'à sa famille.
Je viens de regarder des photos pour me pénétrer du regard profond d'Alain. Il sourit avec les yeux.....reflet de sa bonté d'âme.
Bon courage à tous
Bien fidèlement

Nicolas / Nicolas24


Je n'arrive pas à y croire et je suis sans voix à cette terrible nouvelle.

Loin d'être mièvres ou niaises, la bonne humeur et la gentillesse d'Alain étaient solides et il en bâtissait des relations et des amitiés fortes.
Il suffisait de discuter avec lui quelques instants pour tomber sous le charme. Même, comme constaté en Angleterre, s'il ne parlait pas la langue!

Alain était en permanence d'une telle joie de vivre et d'optimisme que, putain, je n'arrive toujours pas à y croire !
Mes pensées vont à sa famille en ce terrible moment.
Alain, tu vas terriblement nous manquer!

Oui, mais jamais, au grand jamais
Ton trou dans l'eau n'se refermera
Cent ans après, coquin de sort
Tu manqueras encore

Fix / FixB


Je n'ai pas de mots pour vous dire mon désarroi et ma grande tristesse en apprenant la disparition brutale d'ALAIN par Papayou, hier soir en rentrant de Toulon. Je vois qu'a travers tous vos messages,vous avez bien cerné la personnalité d'ALAIN.
Oui, il va nous manquer tout comme YVES et SERGE.Ils resteront dans nos mémoires.
Qu'ils volent en paix
Une pensée pour JO et la famille d'ALAIN dans ces moments douloureux.

Alain / CroixOccitane


Je pestais de ne pas pouvoir voler ce Vendredi, et j'étais loin d'imaginer ce que Claude m'annonce lors de son appel le soir. Alain est parti subitement, comme si de rien n'était après un petit vol. Je suis sidéré d'apprendre cette nouvelle, et très triste de perdre, une fois de plus un pilote paramotoriste que je retrouvais sur nos nombreuses sorties. Alain était une référence pour moi, un sacré pilote qui prenait beaucoup de plaisir à voler avec sa drôle de machine, qu'il transportait dans une drôle de remorque.
Il avait la banane dés qu'il posait, en revenant tranquillement en roulage prés de la voiture. Tu vois Alain, c'est vers toi que je me serais dirigé pour comprendre et apprendre le vol en chariot parce que tu donnais envie de vivre ça.
Alain c'est pas juste, de partir ainsi, tu avais tant de choses à nous apprendre et comme l'ensemble des pilotes, tu vas me manquer.
Mes pensées vont à ta famille en ce terrible moment et à Jean-Pierre qui doit être anéanti de perdre ainsi un ami.

Adieu l'ami, tu restera dans mes pensées, et dans mon coeur.

Didier / Daffy81


Triste nouvelle en ce début d’année, notre ami Alain Galzin ; paramotoriste nous a quitté avant-hier brutalement.
Sa disparition va laisser un grand vide dans le monde du paramoteur.
Nos pensées vont vers sa famille.

Regis / helisa42


Alain,

Je ne m'étendrais pas sur ta sympathie, ton sens de l'humour et ta bienveillance, nous sommes tous d'accord je vois.
Tu m'as souvent fait allusion que le temps qui passe est assassin et qu'il faut en profiter sans compter; j'adhère complètement à ta vision et pour preuve... Tu es mort dans ta passion après un vol avec ton ami JP, trop tôt c'est sûr. Mais si tu avais pu la choisir ?
Je pense que l'esprit et la conscience sont indépendant du corps, tu resteras parmi nous je le sais.
J'adresse à ton épouse et tes enfants toutes mes pensées.
Bon voyage vers l'autre rive mon ami Alain.

Olivier / Volovent


Après le choc, le déni puis la stupeur, il faut bien accepter la triste nouvelle. Notre ami Alain s'en est allé.
C'est vrai que nous garderons tous de beaux souvenirs de partages illuminés de son sourire permanent sous son fameux chapeau.
Nous pensons aussi beaucoup à Jo et à sa famille dans ces moments difficiles.
Que dire de plus ? il s'est éteint à l'issu d'un vol en paramoteur, pendant lequel, comme il le disait souvent, il a du être émerveillé de ce bonheur de voler qui nous anime tous.

JJ et Coco


Pas facile de trouver les mots justes pour décrire ce que l’on ressent en pareille circonstance.
Je souhaite simplement partager ces quelques images et cette vidéo d’un de ses vols au décollage du terrain de Labartolle.

Stéphane / stephdu11


No Way
I am very sad
Allan was a lovely man, we will miss him
He was a top pilot and a real gentleman. We will be thinking of him.
At least he had a great flight.. A great way to go.. His passion..
Send my regards to the boys, I will be thinking of you all.

C'est pas possible.
Je suis très triste.
Alain était un homme charmant, il nous manquera.
C'était un grand pilote et un vrai gentleman. Nous pensons à lui.
Au moins il a fait un beau vol...Une belle façon de partir...sa passion...
Transmets mes salutations aux copains, j'ai une pensée pour vous tous.


Dan Burton


I am deeply saddened to hear your news about the passing of Alain. My contact with Alain was only brief however he left an impression on me I will never forget. I have often thought of him and his marvellous trike. He was a true gentleman and I feel honoured to have spent time with him. My thoughts and heart go out to all of you for your sad loss. I hear he died a short time after having had a great flight. That’s not a bad way to go, albeit far too soon.

Je suis profondément attristé par la nouvelle du décès d'Alain. Ma rencontre avec Alain fut assez brève et pourtant il m'a laissé une impression que je n'oublierais jamais. J'ai souvent pensé à lui et à ses merveilleux chariots.
C'était un vrai gentleman, et je suis honoré d'avoir passé du temps avec lui.
Mes pensées et mon coeur sont avec vous suite à cette triste perte.
J'ai compris qu'il est décédé peu de temps après un grand vol. Ce n'est pas une mauvaise façon de partir, même si c'est beaucoup trop tôt.


Richard Whitmarsh


Je ne connaissais pas Alain aussi bien que vous tous, cependant le peu que j’ai eu la chance de le côtoyer, m’a montré un homme humble, intelligent et très amical.
Son départ est une grande tristesse, pour toute la communauté et tout particulièrement pour sa famille, dont j’imagine le désarroi et la peine immense…
Demain, je ne pourrais pas me joindre physiquement à vous pour l’accompagner, mais je serais quand même avec vous par l’esprit et la prière.

Sincères condoléances à Jo son épouse et complice de toujours, sa famille et à vous tous ses amis.
Amicalement

Gabriel NICOLINI



























le samedi 30 décembre 2017

Tour du Sud-Ouest 2018 en Paramoteur


Voilà un programme de 750 kilomètres au dessus de 10 départements du Sud-ouest, qu'il est possible de réaliser en une semaine, à condition, évidemment, que la météo soit favorable, on verra bien ....


Etape 1 : ULM Condom - ULM Riscle, 49 km en ligne droite mais on peut allonger le parcours en survolant Larresingle, surnommée la Petite Carcassonne, Mouchan, le château de Mansencôme, le château de Lagardère, le château de Baradot, le château de Gimat, les arènes de Vic-Fezensac, le château de Carget, le château de Castelmore, lieu de naissance du Mousquetaire D'Artagnan, le village de Lupiac et le seul bronze de D'artagnan à cheval au milieu de la place, la Tour de Terme d'Armagnac et rejoindre la base ULM de Riscle, si l'accès est praticable ou la Base ULM de Goux, après avoir parcouru 69 km.

Etape 2 : ULM Riscle - ULM Sarriac Bigorre. 30 km en ligne droite mais on peut allonger le parcours en survolant le village de Saint Mont, Viella en Pacherenc, le circuit d'Autocross et de Camioncross d'Aydie, Madiran et son vignoble, le château de Montaner et rejoindre la base ULM de Sarriac-Bigorre, nous aurons survolé les départements du Gers, des Pyrénées Atlantiques et des Hautes Pyrénées après avoir parcouru 56 km.

Etape 3 : ULM Sarriac Bigorre - ULM Anères. 46 km en ligne droite mais on peut allonger le parcours en partant plein Sud vers le Piémont Pyrénéen, face au pic du Midi, passer au dessus du Lac de l'Arrêt-Darré, virer à gauche vers le château de Mauvezin pour continuer le vol en Bigorre, vers les Baronnies, en survolant la tour de garde du village de Avezac-Prat et les ruines du château de Montoussé et terminer le parcours jusqu'à la base ULM de Anères pour passer la nuit après avoir parcouru 53 km.

Etape 4 : ULM Anères - ULM Le Fousseret. 52 km en ligne droite en survolant le village de Aurignac, mondialement connu pour ses fouilles archéologiques qui ont conduit à définir une culture préhistorique, l'Aurignacien, nous seront en Haute-Garonne et nous continuerons jusqu'à la base ULM du Fousseret.

Etape 5 : ULM Le Fousseret - ULM Gardouch . 54 km en ligne droite, nous survolerons le château de Saint Elix le Château, survol du Sud Toulousain pour arriver dans le Lauraguais avec la traversée du Canal du Midi vers Villefranche de Lauraguais.

Etape 6 : ULM Gardouch - ULM Saint Affrique les Montagnes. 45 km en ligne droite, pendant ce vol, nous pourrons nous approcher de la Montagne Noire en survolant le lac de Saint Ferréol, le principal réservoir pour l'alimentation en eau du Canal du Midi, nous survolerons les villages de Sorèze et Dourgne et nous arriverons dans le département du Tarn en nous posant sur la base ULM de Saint Affrique Les Montagnes après avoir parcouru 48 km.

Etape 7 : ULM Saint Affrique les Montagnes - ULM Lisle sur Tarn. 46 km en ligne droite, mais on peut allonger le parcours à 52 km, pour survoler le superbe village de Lautrec, connu pour son ail rose et remonter vers Lisle sur Tarn en contournant Graulhet par l'Ouest, nous serons sur le territoire très connu de nos amis pilotes Toulousains et Tarnais.

Etape 8 : ULM Lisle sur Tarn - ULM Sainte Croix. 63 km en ligne droite. Pendant ce vol vers l'Aveyron, nous pourrons survoler les superbes villages de Castelnau de Montmirail, de Cordes sur Ciel, de Laguépie, de Najac, de Monteils et nous laisserons Villefranche de Rouergue sur notre droite, en arrivant à la base ULM de Sainte-Croix après avoir parcouru 68 km.

Etape 9 : ULM Sainte Croix - ULM Montfaucon. 40 km en ligne droite. Ce sera une étape compliquée, il faudra contourner régulièrement des massif forestiers. Nous quitterons le département de l'Aveyron en traversant la rivière Lot à hauteur du village de Cajarc, pour arriver sur les Causses du Quercy, dans le Lot, en direction de Marcilhac sur Célé, virer à droite et chercher le meilleur passage jusqu'à Espédaillac. Nous rejoindrons le village de Reilhac avant d'arriver sur la base ULM de Montfaucon après avoir parcouru 48 km.

Etape 10 : ULM Montfaucon - ULM Mascar. 64 km en ligne droite mais ce ne sera pas possible, il faudra contourner beaucoup de difficultés, notamment des forêts. Nous commencerons le vol en allant survoler Rocamadour, l'incontournable village Lotois, ensuite, nous survolerons les Causses du Quercy pour arriver en Dordogne et survoler le Périgord en cherchant les châteaux jusqu'à Saint Martin de Villeréal en arrivant à la base ULM de Mascar, dans le Lot et Garonne après avoir parcouru 83 km.

Etape 11 : ULM Mascar - ULM Miramont de Guyenne. 38 km en ligne droite. C'est une petite étape mais nous pourrons faire un tout détour pour survoler le village de Castillonnès et arriver chez les Mirond'ailes, très connus pour leur fabuleux rassemblement annuel. 39 km parcourus.

Etape 12 : ULM Miramont de Guyenne - ULM Montpezat. 29 km en ligne droite. Nous continuons notre route en restant dans le Lot et Garonne, nous pourrons survoler les villages de Montignac-Toupinerie, de Saint Barthélémy d'Agenais, de Tombeboeuf, et la bastide de Monclar avant de traverser une fois de plus, le Lot, avant d'arriver à Montpezat après avoir parcouru 34 km.

Etape 13 : ULM Montpezat - ULM Pommevic : 47 km en ligne droite. Poursuite de notre voyage en direction du Nord d'Agen puis cap sur Puymirol et Saint Vincent Lespinasse qui sera le point de contournement à droite pour arriver sur Pommevic. Il faut respecter la distance de sécurité par rapport à la centrale nucléaire de Golfech en suivant impérativement la trace GPS fournie.

Etape 14 : ULM Pommevic - ULM Condom. 48 km en ligne droite. Retour vers le Gers pour ceux qui auront encore envie de voler. Au départ de Pommevic, il faudra respecter le point de contournement de la centrale de Golfech et filer vers le village de Flamarens et son château, poursuivre vers Lectoure jusqu'à Condom après avoir parcouru 50 km.

le mardi 12 décembre 2017

Un tour dans le Sud Ouest


projet sondage pour mai 2018 balade paramoteur
pour le moment on a que l'idée
C'est sur une semaine ,faire un tour dans le sud ouest de 800 km
l'idée n'est pas de bouffer des km , 2 étapes par jours de 40 km max chacune
pour laisser le temps de visiter
avec une assistance (toile de tente ,gamelles etc )
il nous reste a faire le parcourt avec eau et électricité pour l'étape du soir si possible

tous les participants seront des organisateurs
on est 5 pour le moment
si l'idée intéresse d'autre organisateurs
landry.roussille@wanadoo.fr
date a définir en fait tout est a faire

le samedi 16 septembre 2017

44e Coupe Icare


Au programme de cette grande rencontre du monde du vol libre : de l'audace et du rêve, de l'émotion et de la créativité, de la fantaisie et du frisson, du rire et des couleurs ... et toujours le plaisir de voler et de partager la passion du vol !

le dimanche 3 septembre 2017

Mirond'Ailes 2017

Le mot des organisateurs
nous avons beaucoup apprécié la participation de nouveaux pilotes à notre rassemblement.
On s'est tous fait plaisir, à refaire!

L'équipe de mirond'ailes









Les impressions de quelques pilotes:

[DAVYcroquette]
Après avoir participé a mon premier rassemblement :
Celui de Mirond’ailes, Rassemblement de joyeux lurons,
Je n’ai qu’une hâte, c’est de les retrouver à tous, l’année prochaine et aussi de partager toute l’année avec eux , prendre et donner des nouvelles !

[Tremoulet]
C'est le Rassemblement de Miramont de Guyenne, organisé par les membres TRES TRES actifs des Mirond'Ailes. Tout est prêt, ils ont bossé comme des " malades " pour nous accueillir...
Un GRAND MERCI aux organisateurs et aux organisatrices de ce RASSEMBLEMENT GRANDIOSE. On se souviendra longtemps de la soirée animée par les Bigourdans et par la chanteuse Tarnaises en délire sans oublier la chanson "mimée" ........... A l'année prochaine.

[Daffy81]
C’est le rassemblement à Miramont, beaucoup de pilotes, chariot et à pieds et dès le montage de la tente et installation sous les pins, un vol est possible pour débuter notre séjour...

[patrice]
Alain, Papayou et moi sommes désignés d'office pour faire un passage sur la piste avec des fumigènes fixés aux pieds. Le premier passage (à blanc) est assez correct. Mais pendant le repositionnement, Papayou déclenche son fumigène. Nous passons alors en mode panique car il ne nous reste que 90s! Et c'est en bordel que nous faisons le 2e passage devant un public très indulgent ;o))
J'ai pu faire 5h de jolis vols lors de ce rassemblement.
Comme chaque année, le rassemblement Mirond'Ailes aura été un super moment de convivialité et de rencontre d'une quarantaine de pilotes.
La gentillesse des organisateurs est remarquable et on ne comprend pas comment ils arrivent à nous chouchouter autant en demandant une participation dérisoire aux pilotes!
Quand aux repas gaulois sous le hangar, ils sont inénarrables: Ce qui se passe à Miramont, reste à Miramont ;o)

[31GZ]
club MIROND'AILES je n'ai qu'un seul mot: ce fut FANTASTIQUE dans tous les sens du terme. Merci à toute l'équipe pour l'organisation, leur humour et leurs repas pantagréuliques.
De plus pour moi ce fut un moment émotionnel de revoir mon fils LUC refaire des vols après deux ans d'interruption suite à des problèmes de santé.

[claudiusdebarat]
Un petit tour en biplace, pour se mettre dans l'ambiance...
Parce qu'ici, question ambiance, on est servis !
Nous repartons explorer les environs de Miramont, mais ne rentrons pas trop tard, pour ne pas rater l'épreuve de précision, le passage en formation des "Paravroum", et l'Apéro, qui, ici, est une institution !...
Ce matin nous avons un peu de mal à nous lever, après la "Fille du Bédouin..."
Je rencontre Arthur, le fils de Jean Michel, qui rêve de voler: Il n'a jamais volé ! Allez, l'autorisation de sa Maman, on doit rester à vue, et pas longtemps. C'est parti... Bon, en vol j'ai un frein coincé... Un petit tour en pilotant avec un frein et un arrière, et on repose pour le plus grand bonheur de Maman...
Le frein débloqué, Arthur revient en courant, et on repart. Cette fois c'est la visite de Miramont city, des petits virages, mon passager est aux anges, ça fait plaisir.
Ce week end ? Difficile à décrire... Vraiment tout était bien...
Merci Jean Michel, et toute ton équipe !

le mardi 1 août 2017

Paravroum change de peau !

Après plus de 10 ans d'existence, le site méritait un petit lifting, pour le mettre au goût du jour. Donc tout a changé et ... presque rien n'a changé !
Les contrôles de cohérence sur la base de données ont été renforcés pour éviter les hackeurs.
Le menu est maintenant plus visible et réorganisé, mais Les fonctionnalités sont identiques. Récemment, j'ai ajouté un comparatif des consommations des moteurs.
Pour les nostalgiques de la version précédente, où ceux qui ont un vieux navigateur, la version 1.0 reste en ligne ici mais cette version n'est plus maintenue.
Bon surf !

le dimanche 11 juin 2017

Tous au MAP !!!

le jeudi 1 juin 2017

le mercredi 17 mai 2017

le jeudi 13 avril 2017

Svanstein Paramotormeet - Compte rendu d'Emeric

Rendez-vous au cercle polaire ! Quand Patrice m'a lancé cette invitation un soir de fin janvier, je ne savais pas que 2 mois plus tard nous serions à près de 3000 km de nos bases, en Laponie suédoise. Alain et Cédric nous accompagnent dans cette aventure. Nous ouvrons fébrilement la caisse en bois qui nous a précédée de 15 jours pour monter nos moteurs. Le rassemblement paramoteur de Svanstein est organisé pour la 2e année à 10 km au nord du cercle polaire, sur un lac gelé, au bord de la rivière Torne qui sert de frontière entre la Finlande et la Suède. Impatients, nous partons découvrir ce nouveau terrain de jeu.


Le vol du matin était vigoureux, le soleil radieux entrainant de beaux thermiques sur les collines environnantes. En fin d'après midi, après un bon burger de rênes, nous allons faire le tour du lac malgré un vent assez soutenu. Cette première journée est prometteuse. Notre équipement semble être efficace pour lutter contre le froid polaire.

Après une bonne nuit de repos, la tête encore remplie des aurores boréales qui ont illuminées le ciel hier soir, nous sommes parmi les premiers sur la piste car un grand ciel bleu nous attend avec un -12° vivifiant. Avec Patrice, nous quittons la DZ pour nous aventurer plus au nord, le long de la rivière jusqu'à PELLO, ville frontière où se trouve le seul pont à 50 km à la ronde. Nous volons sur les traces de l'astronome français MAUPERTUIS etdu suédois CELSIUS qui vinrent ici 280 ans auparavant pour démontrer que la Terre était aplatie au pôles. Le paysage est grandiose, tout en forêts, lacs et rivière enneigés. Nous rentrons tranquillement par la rive finlandaise.


Le vent s'étant levé hier après midi, j'avais fait l'impasse sur le vol du soir, préférant m'adonner aux joies du sauna collectif, ô combien bienfaisant. Ce matin nous partons vers le sud pour aller jusqu'au cercle polaire symbolisé par un monument au bord de la rivière. Le ciel est couvert rendant le vol plus calme. Au retour je me lance dans une séance de radada rendue délicate par la faible luminosité qui rend difficile la distinction de la surface immaculée du lac.

Après un bon ravitaillement à la saucisse de rêne au barbecue, je repars pour une irrésistible séance de vol au ras de la neige histoire de me préparer pour les épreuves organisées cet après midi.


Une quinzaine de pilotes sur les 70 présents se sont inscrits pour une série d'épreuves d'adresse :
- 3 balles à jeter sur une cible de 3 mètres de rayon
- 4 anneaux perchés à 2 mètres du sol à attraper avec le pied puis à déposer sur la cible,
- une PA avec coupure moteur à 50 mètres du sol, le coeur de la cible étant symbolisé par un ballon à shooter lors de l'atterro.
Peu habitué à ce genre de manoeuvres, je me lance avec pour objectif de ne surtout rien casser ;-)) Au final, je case une balle dans la cible, j'attrape un anneau et en manque un autre de peu, et je mets plein fer à la PA en envoyant le ballon dans la lucarne de notre ami Dan BURTON qui immortalise le geste dans une vidéo mémorable ! France 1 - GB 0

Au début de la semaine, la météo ne nous prévoyait que le jeudi et le vendredi de volable. C'est dimanche et le ciel bleu est toujours au rendez-vous ! Il va falloir ranger notre attirail dans sa caisse mais impossible de ne pas profiter encore une fois du ciel lapon. Un petit tour d'élévateur m'oblige à reposer...et ça repart.



Nous partons faire un tour sur la rivière dans un ciel magnifique et une aérologie bien vivante. Je profite du beau soleil pour prendre encore quelques images de ces paysages hors du commun, ainsi que des petites maisons rouges qui s'égrainent le long de la rivière. Le froid est vif (-17° au départ) mais nous voilà aguerri.

Les pilotes commencent à plier, notre caisse nous attend mais l'appel de l'immensité blanche du lac est plus forte. Après avoir prêté ma voile à Alain pour un petit tour, je file retrouver Patrice et Cédric sur le lac pour une séance de radada d'anthologie. Nous voilà en formation, suivi par Dan qui filme tout azimut les frenchies qui s'en mettent plein les yeux. Sans doute le vol le plus euphorisant que j'ai pu faire. Quel bel adieu à ces 4 jours fabuleux et à ce paradis blanc du bout du monde. Merci à l'équipe du Svanstein paramotormeet pour son accueil, son organisation sans faille, sa météo de rêve. Merci aussi à Alain, Cédric et Patrice, mes compagnons de voyage, pour leur enthousiasme et leur bonne humeur.

Toutes les photos ici

le jeudi 16 mars 2017

Qui a une âme de Mousquetaire ?

Bonjour à toutes et tous,

Qu'est ce que la CFDM ? Voici le lien que vous connaissez déjà: CFDM

Je viens de d'y inscrire une nouvelle équipe, je l'ai nommée : Les Mousquetaires Gascons.
Qui veut faire partie de cette équipe de quatre Mousquetaires?

C'est simple, vous faites un vol de plus de 40 km, vous disposez de la trace GPS de ce vol, vous incrivez le vol sur l'incontournable site PARAVROUM, un bouton "CFDM", vous permet d'envoyer directement votre trace à l'homologation.

Si ça vous intéresse, contactez-moi.
Très bonne journée

Claude
06 13 22 82 90

le dimanche 12 février 2017

Surf et sécurité

Au vu des attaques répétées de robots et des nouveaux standards concernant la sécurité des sites web, j'ai un peu renforcé la sécurité du site.
Voici quelques évolutions:

  • Passage du site en https
  • Nouvelles inscriptions validées par confirmation de l'adresse email
  • Suppression de l'utilisation des cookies
  • Possibilité de changer son mot de passe
  • Possibilité de se déconnecter
  • Désactivation des comptes inactifs depuis plus de 2 ans
  • En projet: arrêt de l'utilisation de Adobe Flash
Merci de signaler tout dysfonctionnement à webmestre@paravroum.com
Bon surf
Patrice